Le Fil rouge de Rahab

Avant-propos

 

Cher frère et sœur en Jésus-Christ, Nous avons la joie de vous présenter ce traité rédigé, il y a plusieurs années, composé de citations tirées du message de notre cher frère W.M. Branham.

Nous espérons que votre cœur se réjouira à la lecture de ces pages si riche sur ce thème central de L’Evangile « La puissance du sang de notre Bien-Aimé Seigneur Jésus. » Nous avons en effet mis des titres et sous titres qui dégagent l’idée maîtresse que nous avons voulu souligner.Ainsi l’attention du lecteur est-elle éveillée avant la lecture des citations et le fil conducteur du traité se trouve plus aisément.

Nous avons donné les références des pages ou paragraphes des brochures françaises afin de vous permettre de les consulter pour méditer le contexte.

Notre souhait sincère est que cet humble travail vous fasse d’avantage aimer notre cher Seigneur Jésus et affermisse votre foi.

Nous remercions le pasteur Freddy Perruchoud qui nous permet de rééditer ce traité qu’il a lui-même compilé.

 

Frère Bruno Berdon

Responsable du site www.nouvellenaissance.faith

Email : nouvellenaissance@orange.fr

 

Message dédié à l’humble petite Epouse de Jésus-Christ qui veut se vêtir du beau vêtement de la Parole Promise pour l’âge dans lequel elle vit …

 

1)      Le sang de Jésus, La Parole, Le cœur du Message,

 

 Il dit que je lui dis: «Viens ici Tony, regarde là en bas. Tu vois ces empreintes de pieds nus avec du Sang dedans?» Je dis : «C’est ce que j’ai suivi tout le long. Tiens-toi à Cela.» C’est la seule chose que je sache indiquer aux gens ; non pas un credo ou une sensation quelconque, mais ces Empreintes de pas sanglantes qui conduisent à la Bible, le Sang de Jésus-Christ.

L’ETAT PRÉSENT DE MON MINISTÈRE, - 08.09.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA &84

 

J’ai confiance en Lui qu’un jour, je ne sais pas quand, mon ministère sera couronné. Je resterai simplement aussi fidèle que possible. Je ne sais pas ce que ça sera, je ne sais pas quand ça aura lieu. Et je... Mais quand Il sera prêt, je le serai aussi. Maintenant, faites bien attention. J’espère qu’Il couronnera mon ministère avec ceci: qu’Il me laisse prendre les vêtements de la Parole pour vêtir Son épouse du vêtement de la Parole, et cela pour Sa justice. J’espère qu’Il me couronnera et que je pourrai dire en ce jour-là, me tenant là: «Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.»

L’ETAT PRÉSENT DE MON MINISTÈRE, - 08.09.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA &121

 

Cette première partie de l’Écriture que j’ai lue, Il me L’a donné quand j’étais un jeune homme, juste un garçon, me tenant là, les épaules bien droites, le torse bombé, une tignasse de cheveux noirs, ondulés. Et maintenant, j’ai les épaules voûtées, je suis chauve, grisonnant, un vieillard de cinquante-trois ans. Mais plus les jours passent, plus Il devient doux. Et je n’ai pas eu honte de vous annoncer l’Évangile complet de Jésus-Christ. Et le désir de mon cœur est de rencontrer l’Église pour laquelle Il est mort, habillée de la justice de Son Propre Sang, habillée de Sa Parole et de la justice de Sa Parole, car Sa Parole ne peut jamais faillir. Et c’est pourquoi je sais que, si je reste avec la Parole et si je suis fidèle à la Parole, et si la Parole demeure en moi, et moi en Lui, ce jour-là je serai heureux d’être resté fidèle.

L’ETAT PRÉSENT DE MON MINISTÈRE, - 08.09.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA &123

 

2)      Le Salut des pécheurs, La constante préoccupation du messager,

 

Frère Branham aimait dire : « L’Amour Rédempteur a été mon thème et le restera jusqu'à ma mort, »

110 Comme j’eus la vision des deux endroits, et par la grâce de Dieu... (Je ne dis pas ceci pour être sacrilège et si c’est faux, que Dieu me pardonne.), je crois que j’ai été dans les deux endroits, vous voyez, dans les deux endroits. Et j’ai vu les rachetés et les bénis, et j’ai vu les perdus et l’endroit où ils se trouvent. Et c’est pourquoi je me tiens ici aujourd’hui, en tant que votre frère, pour vous conseiller de fuir ce chemin qui descend. N’allez jamais sur cette route. Et vous avez tout pour vivre pour ce chemin béni qui va vers le haut où les rachetés sont dans la joie et la paix, et ils ne peuvent pas pécher. Ils ne peuvent pas – peuvent pas avoir du chagrin. C’est impossible. Là, il n’y a rien de cela, ils sont parfaits. J’ai vu les deux endroits. Je sais que c’est une forte déclaration que quelqu’un peut faire, mais Dieu étant mon Juge, je crois solennellement que j’ai vu les deux endroits. Je le crois.

111 Et, oh ! Loin de quelqu’un l’idée d’entrer dans cette région des perdus! Si vous étiez là avec des fils métalliques brûlants, vous perçant, vous tourmentant dans tous les sens, ça ne serait pas comme de ce tourment démoniaque qu’il y a en cet endroit. Il ne pourrait rien y avoir ... La pensée humaine ne peut pas – la pensée humaine ne peut pas concevoir ce qu’est cette région des perdus. Il n’y a pas moyen de l’expliquer. Il n’y a pas moyen non plus d’expliquer ce qu’est la région des bénis. C’est si glorieux. Cette autre est si horrible, mais celle-ci est si – si glorieuse. Cela va du ridicule au sublime. Ainsi, si quelqu’un m’entend ...

112 Et je deviens vieux. Je ne sais pas combien de temps il me reste encore. J’aurai bientôt 55 ans et je – je ne sais pas... Selon la nature, je peux ne plus en avoir pour longtemps. Je ne sais pas où cette bande ira, mais que tous ceux qui écoutent ici et qui écouteront cette bande où qu’elle puisse aller, n’aillent jamais vers cette région des perdus. Vous ne pouvez pas vous représenter l’enfer comme étant si mauvais. Et quoi que vous fassiez, n’ayez jamais un... n’oubliez jamais ceci que la région des bénis... Je dirai ceci avec saint Paul: «Ce que l’œil n’a point vu, ce que l’oreille n’a point entendu, ou ce qui n’est point monté au cœur de l’homme, des choses que Dieu a en réserve pour ceux qui L’aiment !» Ainsi, arrêtez-vous si vous écoutez la bande, arrêtez la bande et repentez-vous si vous n’êtes pas sauvés, et mettez-vous en ordre avec Dieu.

LES AMES QUI SONT MAINTENANT EN PRISON, - M10.11.1963 JEFFERSONVILLE, IN, USA & 110-112

 

Pour analyser la chose, lorsqu’un homme a un cauchemar, il n’est pas tout à fait endormi, il n’est pas non plus éveillé. Il est entre le sommeil et l’état éveillé, et c’est cela qui lui donne ces tremblements et ces cris horribles, parce qu’il n’est ni endormi, ni éveillé. Et ne prenant que cela, cela montre où un homme va lorsqu’il meurt inconverti. Il a vécu son temps, il est mort sur la terre, et il ne peut pas aller dans la Présence de Dieu, parce qu’il n’est pas apte à y aller sans le Sang. Et il est coincé et ne peut pas retourner sur la terre, parce que son temps est terminé ici sur la terre. Il est coincé entre les deux, et il est dans un cauchemar. Voyez-vous? Il ne peut pas aller dans la Présence de Dieu pour se reposer. Et il ne peut revenir sur la terre, parce que son temps est fini. Il est dans un cauchemar et il reste là jusqu’au jour du jugement. C’est horrible d’être dans cette situation, voyez-vous?

L’ETAT PRÉSENT DE MON MINISTÈRE - 08.09.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA 25

 

Maintenant, Père divin, nous Te remercions pour ceux qui ont levé la main pour devenir des chrétiens. Je crois qu’ils étaient sincères dans leurs cœurs. Je prie pour eux, afin qu’ils ne faillissent jamais. Et s’ils faillissent, qu’ils puissent vite avoir cet avocat auprès du Père. Ce que j’ai appris être une si grande chose, Père, c’est que lorsque je fais toutes mes fautes, je m’aperçois alors maintenant que j’ai un avocat auprès du Père, par Jésus-Christ. Et je suis de nouveau ramené dans la grâce. La main bienveillante du Seigneur efface; il y a un Sacrifice sanglant posé là que je confesse être mon Sauveur.

L’ETAT PRÉSENT DE MON MINISTÈRE - 08.09.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA & 139

 

3) Pourquoi donc fallait-il l’effusion d’un Sang innocent ?

 

Abel, par la foi, se tenant avec la Parole, par la foi et non par la sagesse, par la foi, il a vue que c’était une question de sexe, de sang. La cellule de sang vient du mâle ! L’homme a la cellule de sang dans le sperme. L’hémoglobine, le sang vient du mâle. Et Adam (Abel .N.T.) savait que ce n’était pas les pommes, les pêches ou les pommes de terre ou un fruit quelconque qui les avait chassés du jardin d’Eden, qui était le péché. C’était une question de sexe, de sang, et il offrit la sagesse. Comment un homme pourrait-il le comprendre par la sagesse alors que la Bible entière et l’Eglise entière de Dieu sont bâties sur la révélation Divine par la foi. « Sur ce roc, je bâtirai mon Eglise ! » Voyez-vous ?

Wisdom versus faith. P. 58. (Pas traduit.)

 

Dieu délivre par (quoi?) la foi dans Sa Parole. Ça a toujours été. Nous pourrions examiner un peu ça, si nous avions le temps. Il nous reste encore vingt et quelques minutes. Nous …

Nous pourrions examiner un–un peu Caïn et Abel, voir comment–comment Caïn a essayé de plaire à Dieu par une belle présentation.

Un autre moyen, les gens se disent : ―C’est par–par des grandes assemblées de gens bien habillés, par un prêtre avec–avec… des prédicateurs avec des vêtements sacerdotaux et des chœurs en longues robes, et toute cette–cette comédie, c’est ça qui plaît à Dieu.‖ Est-ce que vous pouvez voir d’où ça vient? Caïn a essayé de faire la même chose. Et il s’est construit un autel, sans doute qu’il l’a fait très attrayant.

Et cet homme était sincère. Il adorait. Il se disait : ―Pourvu que je sois sincère, ça ne fait pas de différence.‖ Mais, ça fait une différence. Vous pouvez être sincèrement dans l’erreur.

Remarquez, il–il a construit cet autel et il a dû, comme, mettre des fleurs, l’arranger, et mettre des beaux fruits, et il se disait: ―Certainement qu’un grand Dieu, aussi saint, pur et magnifique, acceptera ce sacrifice.‖ Mais, vous voyez, il a agi selon sa propre sagesse. Il a agi selon ses propres pensées.

Et voilà ce qu’il y a aujourd’hui. Il–il … Ils agissent selon leur propre sagesse, selon leur instruction, selon leur éducation, et la morale qu’on leur a inculquée.

“Mais Abel, par une révélation, par la foi, offrit à Dieu un sacrifice plus excellent.” Il n’y avait rien de propre là-dedans, selon l’apparence, humainement parlant. Le pauvre animal, il l’avait empoigné par le cou, il l’avait attaché avec une liane, comme ça, et il l’avait traîné jusqu’à l’autel, là. Il n’y avait rien de bien beau là-dedans. Il l’avait couché sur l’autel et il martelait sa petite gorge avec un–un caillou tranchant, jusqu’à ce que le sang gicle partout, et qu’il agonise en bêlant. C’était un spectacle horrible, vous voyez, à regarder. Seulement c’était simple.

Dans sa simplicité, il savait qu’il était né du sang de sa mère et de son père, qu’il était né dans le sang de sa mère par le sang de son père; et c’était le sang qui avait causé la chute, donc c’était le sang qui devait rétablir tout cela. “Alors, il offrit à Dieu un sacrifice plus excellent, parce que cela lui avait été révélé.”

Et certains frères, aujourd’hui, qui pensent que ce sont des pommes et des poires qu’ils ont mangées! Et, ce que j’ai lu dans le journal l’autre jour, c’était bien le comble. Ils disaient que ―maintenant ils ont démontré que ce n’était pas une pomme qu’Ève aurait mangée, ‖ que, je–je pense qu’ils prétendent que ―c’était un abricot‖. Alors, oh, vous voyez d’où vient cet esprit!

DIEU SE CACHE ET SE RÉVÈLE DANS LA SIMPLICITÉ - M17.03.1963 JEFFERSONVILLE, IN, USA & 177-185

 

Et Dieu couvrit la vierge de son ombre et conçut un enfant ; par un sang juif, pas un sang des nations, mais Son propre Sang ! C’est Dieu qui a crée le Sang : aucune affaire de sexe dans tout cela, aucun désir sexuel !

Et cette cellule de sang, créée dans le baptisé par Jean-Baptiste, Jean dit : « Je rends ce témoignage, j’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et s’arrêter sur lui ! »

Pas étonnant que Jésus ait pu dire ceci : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre ! » Dieu et l’homme devinrent Un. Les cieux et la terre s’embrassèrent et il était Celui qui pouvait donner la réconciliation et il était Celui qui pouvait donner la réconciliation de nos péchés. C’est la raison pour laquelle c’est en Son Nom que la guérison divine s’accomplit. Il connaît nos douleurs.

Hébreux chapitre 2. & 291-292

 

4) La Puissance du Sang,

 

a. Le chrétien né de nouveau ne peut pas pêcher.

Et comment pourrais-je, alors que Christ est mort pour moi et que je suis devenue Sa justice par Sa grâce et Son cœur pour moi, comment pourrais-je pécher alors qu’il y a quelque chose qui est placé entre Dieu et moi, un sacrifice ? Je ne peux pas pécher, je ne peux pas le faire ! Dieu ne me voit plus, Il voit Christ ! Il prend ma place et quand je fais quoi que ce soit de faux, Christ prend ma place. Je fais ma confession : « J’ai tort, il a raison. Seigneur, Tu connais mon cœur, Tu sais si je voulais vraiment le faire ou pas. Et j’ai tort, pardonne-moi ! » Dieu ne le voit jamais, Le Sang de Jésus me tient couvert constamment. Alors, comment Dieu peut-il me voir ? Comment le péché peut-il m’être imputé alors qu’il ne peut le faire ? Aussitôt que je l’ai fait, c’est pardonné ! C’est exact !

 

b. Le péché est dissous.

 

C’est comme si vous preniez une petite goutte comme çà, une petite larme d’une encre toute noire, et que vous la mettiez au-dessus d’un baquet de détergent et que vous la laissiez tomber là-dedans ! Essayez seulement alors de la retrouver ! C’est simplement transformé en chlorure, l’encre devient chlorure. Et c’est ce que deviennent vos péchés confessés. Si vous êtes en Christ, entre vous et Dieu il y a un plein baquet de détergent et vos péchés deviennent justice parce qu’un juste sacrifice vous attend là !

HEBREUX CHAPITRE 6 & 447-448

 

c. Libère pour toujours !

 

Oh, Dieu, merci, que lorsqu’un homme vient une fois à Christ et est racheté par Son précieux Sang, le diable ne peut plus jamais faire de vous un esclave à nouveau. Vous êtes en sûreté dans le Sang de Jésus-Christ, jusqu’au jour de votre rédemption. Vérifiez cela dans l’Exode, et voyez si ce n’est pas la loi lévitique… je veux dire, dans Lévitique, voyez si ce n’est pas la loi. L’esclave, une fois racheté, ne peut plus jamais être revendu comme esclave. C’est vrai.

LE PARENT RÉDEMPTEUR, - 02.10.1960 JEFFERSONVILLE, IN, USA & 186

 

Dieu comprend une chose : c’est le Sang ! C’est tout ce qu’il comprend. Il connaît le Sang. Il ne fait aucune distinction de couleur. Il ne fait aucune distinction de race, Qu’un homme soit noir, bleu, blanc, brun ou de n’importe quelle couleur, Dieu ignore tout à ce sujet ! Ils sont des fils et des filles.

Il les a faits comme fleurs de Son jardin. Il aime les regarder tels qu’ils sont.

HYBRIDE RELIGION p. 22

 

Je veux dire ceci tout de suite: Le Sang de Jésus-Christ est entièrement suffisant. Voyez-vous? Christ n’est jamais mort pour ces séraphins. Non, non! Mais ils sont des êtres créés. Il n'est pas mort pour les anges ; Il est mort pour les pécheurs. Il n'est pas mort pour les saints ; Il est mort pour les impies. Aussi longtemps que vous pensez que vous êtes saints, Il ne peut pas vous faire de bien. Mais, quand vous réalisez que vous n'êtes rien, alors, Il est mort pour vous. Voyez-vous? Quand vous réalisez que vous n'êtes rien, alors vous êtes celui pour qui Il est mort.

L’INFLUENCE D'UN AUTRE - 13.10.1962 JEFFERSONVILLE, IN, USA & 99

d. Toute religion qui n’est pas centrée sur le sang n’est qu’une feuille de figuier.

 

Remarquez bien ceci: ce petit jélek commença à s’introduire dans l’écorce. Et que fit-il? Il commença à dévorer la religion (la couverture), la doctrine. La religion est une doctrine, une couverture qui couvre toutes choses. C’est pourquoi notre religion est la religion du Sang… La Vie est dans le Sang qui couvre la Parole. La vie naturelle est dans le sang. Le Sang est la religion. Et la Vie qui est dans le Sang est ce qui donne les résultats. Comprenez-vous ces choses?

Elle n’est pas recouverte de feuilles de figuier. Adam et Eve avaient essayé cela; Caïn aussi. Avez-vous remarqué cela? Caïn avait apporté quelques produits de la vie végétale, mais cela n’eut aucun effet. Cela n’eut aucun effet avec Adam et Eve, et cela n’a pas plus d’effet aujourd’hui. Si Dieu l’a refusé dès le commencement, c’est refusé pour l’éternité. Les credo humains et les bonnes pensées n’ont aucun effet. C’est la Parole de Dieu qui doit agir. Et la Parole agit par le Sang, par le

Sacrifice de Christ. C’est vrai.

RESTITUTION DE L’ARBRE DE L’EPOUSE 22-04-1962 MATIN & 264-265

 

e. Le sang de Jésus empêche l’Epouse de passer par la grande tribulation

 

Comment un homme peut-il déclarer que l’Épouse de Christ va dans la Tribulation? Je ne peux pas le comprendre. Voyez ? Elle est emportée loin de la Tribulation. Si—si l’église a été jugée, s’ils se sont jugés eux-mêmes et qu’ils ont accepté le Sang, alors comment Dieu peut-Il juger un homme qui est parfaitement, totalement sans péché? Vous dites : ―Une personne comme ça, ça n’existe pas.‖ Chaque croyant né de nouveau, vrai croyant, est parfaitement, absolument sans péché devant Dieu. Il ne se confie pas dans ses œuvres, mais dans le Sang de Jésus, dans lequel sa confession a été plongée. C’est la Bible qui le dit. Voyez ?

―Celui qui est né de Dieu ne pratique pas le péché, car il ne peut pas pécher.‖ Comment pouvez-vous faire d’un homme un pécheur, quand le décolorant du Sang de Jésus-Christ est entre lui et Dieu ? Il disperse le péché au point qu’il n’en reste plus rien. Voyez ? Comment ce Sang pur de Christ peut-il laisser passer un seul péché? Il ne le peut pas.

Jésus a dit : “Soyez donc parfaits, comme votre Père Céleste est parfait.” Et comment pourrions-nous avoir ne serait-ce que l’idée d’être parfaits? Pourtant Jésus l’a exigé. Et, si Jésus l’a exigé, Il doit en fournir le moyen. Et Il l’a fait: Son propre Sang!

Remarquez, ceux de ce type-là, la raison pour laquelle ils meurent, c’est parce qu’ils passent par la purification de l’épreuve de la Tribulation, parce qu’en fait, ils ne sont pas sous le Sang. Ils prétendent l’être, mais ils ne le sont pas. Pourquoi donc auraient-ils à passer par une épreuve, pour les purifier, alors qu’il y a… alors que (le décolorant) le Sang de Jésus-Christ enlève de vous tout symptôme de péché, et de tout le reste ? “Et vous êtes déjà morts, et votre vie est cachée en Lui, par Dieu, et scellée à l’intérieur par le Saint-Esprit.” Vous serez jugés pour quoi au juste? Où allez-vous obtenir votre purification ? De quoi auriez-vous besoin d’être purifiés, alors que vous êtes parfaitement sans péché en Christ ? Comment… Pourquoi le jugement? Mais c’est ce groupe des endormis que les gens n’arrivent pas à distinguer.

LE PREMIER SCEAU, - 18.03.1963 JEFFERSONVILLE, IN, USA & 79 – 81 et 120

f. Le Sang de Jésus vaut mieux que celui des animaux.

 

Ils étaient des dieux ! Et vous-même, si vous êtes né dans la famille dont vous portez le Nom, vous êtes un fils et êtes participant de la nature de votre père.

Ainsi, quand le pêché entra dans le monde, nous avons vu que l’homme franchit l’abîme et il lui fallut sacrifier des bœufs et des boucs ; Le sacrifice de ceux-ci couvrit ses péchés, mais ne les remit pas ; il les couvrit jusqu'à ce que vint le vrai détergent qui avait le pouvoir d’effacer les souillures du péché, de le mettre en pièces et de le renvoyer au pervertisseur original qui est Satan.

Tout cela est retourné à Satan et il attend maintenant le moment de l’anéantissement définitif.

Cela met en évidence ce que nous croyons. Nous croyons que Satan sera complètement éliminé et anéanti.

Je crois que le péché sera dissous, disparaître et que lorsqu’il est confessé sur la base du Sang de Jésus-Christ, Il se décompose en ses constituants et retourne directement d’où il est venu. 5 C’est comme une goutte d’encre qu’on laisserait tomber dans un détergent.)

 

g. Le Sang de Jésus nous restaure dans notre position de fils.

 

C’est ainsi qu’agit le sang de Jésus-Christ, il fait que l’homme qui était de l’autre coté de l’abîme, reprend sa position de fils de Dieu. Alors vient en lui la Puissance créatrice de Dieu, ou du moins Lorsque Dieu peut commander que cela se fasse, cela sera fait et nous revenons à notre position primitive.

Ainsi, lorsque Moïse, sous le sang des taureaux…lorsqu’ il vit cette Lumière, la Colonne de Feu dans le buisson ardent… et il se tenait là, selon la mission que Dieu Lui avait donnée ; il était un prophète ; et quand la Parole de Dieu vint à lui, il parla, et même créa des choses par la Parole.

S’ils pouvaient faire ces choses, couverts par le Sang des taureaux, alors que peut-on faire avec le Sang de Jésus-Christ ? Il ne couvre pas seulement, Il ôte complètement. Vous vous tenez en présence de Dieu comme un fils racheté. Voyez-vous ? L’Eglise vit tout à fait au-dessous de son niveau. Je pense que trop souvent, nous sondons, nous examinons, au lieu de sortir de tout cela, et de considérer la fin, l’aboutissement. Il y a quelque chose que je voudrais dire, et je le dirai, quand le moment sera venu.

Remarquez qu’il y a quelque chose qui ne va pas dans les églises. Je pense que ce sont les systèmes dénominationnnels qui faussent l’esprit des gens, à tel point qu’ils ne savent plus que faire, c’est vrai ! Mais nous avons la promesse que tout nous sera révélé.

 

5) Aucun autre Médiateur

 

Et maintenant, ces Sept sceaux qui scellent le livre et ces Sept sceaux … ensuite, après ces Sept sceaux, nous trouvons, dans Apocalypse 10, les sept Tonnerres mystérieux au sujet desquels Jean fut commissionné d’écrire, mais il lui fut interdit d’écrire ce qu’ils avaient dit. Et, au temps de ces tonnerres, nous voyons Christ ou l’ange, descendre avec un arc-en-ciel et poser ses pieds sur la terre et sur la mer, jurant que, désormais, il n’y aurait plus de temps.

Ensuite, nous découvrons, dans la révélation des sceaux que l’Agneau avait achevé Son œuvre médiatrice, comme intercesseur et qu’il était venu, maintenant, faire valoir Ses droits : tous ceux qu’il avait rachetés par Sa mort.

Personne ne pouvait ouvrir le Livre : personne ne le comprenait. C’était un livre de rédemption, et Dieu, le Père, l’Esprit, le tenait dans Sa main, parce que Christ était sur le trône comme médiateur, le seul médiateur. C’est pourquoi, il ne pouvait y avoir personne, aucun saint, aucune Marie, aucun Joseph, ou quoi que ce soit d’autre sur l’autel, parce que c’était le Sang, et le seul Sang de Jésus pouvait faire l’expiation. Ainsi, rien d’autre ne pouvait ne pouvait se tenir comme médiateur. C’est vrai ! Il n’y avait rien d’autre.

C’est pourquoi cette idée de prier Jude pour les affaires politiques, Ste Cécile pour quelque chose d’autre n’a aucun sens. Je ne veux pas dire que les gens qui font cela ne soient pas honnêtes et sincères. Je ne dis pas que vous ne soyez pas sincères en faisant ces choses ; je dis que vous êtes dans l’erreur. Vous êtes sincèrement dans l’erreur …

Vous dites : «Pourtant, cet ange apparut à Saint-Boniface et il lui dit ceci et cela donc il faut faire ceci et cela !

Je ne doute pas le moins du monde que quelqu’un ait eu cette vision. Je ne doute pas que Joseph Smith ait eu une vision, mais tout cela ne s’accorde pas avec le reste de la Parole. Par conséquent, pour moi, tout cela est faux ! Tout doit correspondre avec toute la Parole !

Il en est de même des âges de l’Eglise et des Sceaux et de tout le reste. Et si quelqu’un pense qu’il sait ce qu’on dit les sept Tonnerres et si ça ne concorde pas avec le reste de la Parole, eh bien il y a quelque chose de faux ! Cela doit être : « AINSI DIT LE SEIGNEUR. »

Car ceci est le Livre, ceci est la révélation de Jésus-Christ dans sa totalité.

Ainsi donc, je crois que l’Agneau vint. Ils ne savaient pas … Jean pleurait. Il ne pouvait trouver personne, dans le ciel ou sur la terre, parce que tous étaient de l’autre côté de l’abîme (vous-voyez ?), du côté du péché.

Aucun homme ne fut trouvé digne. Bien-sûr qu’un ange aurait été digne, mais il fallait que ce fût un parent, un être de la même nature que l’homme, et il n’y en avait pas parce que chaque homme était né par le sexe. Il fallait que ce fût un homme né en dehors du sexe. C’est pour cette raison que Dieu Lui-Même prit cette place par la naissance virginale et devint Emmanuel, et Son Sang était celui qui était digne ! Et alors, quand Il franchit Lui-Même l’abîme, paya le prix et bâtit un pont, le chemin pour nous, Il l’établit comme médiateur, et Il s’est tenu là. Et le livre a réellement été fermé pendant tout ce temps. Tout est là, mais c’est encore sous forme de symboles …

… Mais ensuite, nous voyons dans l’Apocalypse, qu’au Message du septième ange, les mystères, tous les mystères de ce Livre, seraient déjà révélés à ce moment. (Apocalypse 10/1-7), que tout cela serait révélé au temps marqué, au moment où Il le fit.

Le quatrième sceau – Page 5, 6, 7,8.

 

6) Aucun autre endroit d’adoration !

 

Pourquoi disaient-ils que tous les hommes devraient adorer à Jérusalem ? Parce qu’il n’y a qu’un seul endroit où Dieu puisse entrer en communion avec les hommes : c’est sous le Sang du sacrifice ! C’est la raison pour laquelle ils devaient venir à Jérusalem. Dieu ne rencontrera l’homme nulle part ailleurs que sous le Sang. Si vous rejetez le Sang, alors le lieu de rencontre avec Dieu est supprimé. C’est au jardin d’Eden que Dieu prit Sa première décision, à savoir que l’homme ne pourrait L’adorer que sous l’effusion du Sang du sacrifice. C’était alors le seul lieu où Dieu rencontrait l’homme ; c’est le seul lieu où Dieu rencontra jamais l’homme. Et aujourd’hui, le seul lieu où il rencontre l’homme est sous l’effusion du Sang du sacrifice.

Peu importe que vous soyez Méthodiste, Baptiste, Presbytérien, si vous pouvez oublier vos différences, Catholique Romain, quoi que vous soyez, et vous placer sous le Sang versé, c’est là que Dieu rencontrera chacun de vous. C’est là que nous pouvons tous nous rencontrer et communier le même fondement. Mais autrement, ce n’est pas parce que vous êtes un Méthodiste ou un Pentecôtiste qu’il vous rencontrera. Il ne vous agréera qu’à une seule condition : c’est que vous soyez sous l’effusion du Sang, lorsque vos péchés auront été confessés et rejetés de Sa présence. Alors, par le Sang … Et le Sang est toujours devant Lui, et ainsi, ce n’est qu’au travers de l’effusion du Sang qu’Il peut vous voir. Vous êtes plus blanc que neige lorsque vous avez confessé vos péchés. Autrement vous n’êtes pas là. Vous ne pouvez avoir communion avec Lui.

 

7) Attention, la Parole seule est le moyen d’obtenir le Sang !

 

C’est pourquoi vous ne voyez aucune manifestation se produire dans les églises. Ils confessent croire au Sang, mais ils rejettent le moyen même d’obtenir le Sang, la Parole. Voyez-vous ? Il n’y a qu’une seule manière qui amènera Dieu à honorer cette Parole. Vous n’honorerez jamais la Parole si vous venez en disant : « Je suis Catholique Romain, je demande que ceci soit fait ! » Vous ne pouvez le faire. Vous, Méthodistes, Baptistes, Pentecôtistes, vous ne le pouvez pas non plus. Le Seul Chemin par lequel vous puissiez le faire est de vous placer sous la miséricorde de Dieu par Sa grâce, c’est de venir au travers de l’effusion du Sang de Jésus-Christ. Alors vous dites : « Seigneur, je réclame ta promesse ! Voyez-vous ? Et alors, si vous êtes véritablement sous ce Sang, Dieu est engagé par sa Parole ! Mais d’abord, vous devez être sous ce Sang. Comprenez-vous maintenant ?

J’accuse cette génération. Page 15-16

 

8) « L’Eglise-Sang » prédestinée à ne pas tomber,

 

L’Eglise est le Sang de Christ par l’Esprit, parce que La Vie est dans le Sang. C’est le baptême du Saint-Esprit qui nous baptise (immerge) dans Son corps et qui ne reconnait que Son corps, que Sa chair, que Sa Parole ! Les dénominations n’y toucheront jamais. C’est une révélation. Elle, elle le sait. Eve aussi le savait mais elle tomba. Mais celle-ci le sait et ne tombera pas ! Elle est ordonnée … Elle est ordonnée à ne pas tomber ! Elle ne tombera pas ! Elle est prédestinée à ne pas tomber ! « Heureux l’homme à qui le Seigneur n’impute pas son péché ! »

Remarquez bien ceci : racheté avec Lui. Allant à la maison, retournant à la vie éternelle dans un corps humain, mangeant, buvant, vivant pour toujours ! … Qu’est-ce donc ? C’est son Epouse qui retourne avec Lui, rachetée, ramenée à nouveau à l’Adam et Eve originaux. Car le péché est resté en arrière. Ils regardent à la croix et voient que la mort a reçu son salaire. Et maintenant, par la Foi, nous sommes ressuscités avec Lui, nous tenant maintenant même dans les lieux célestes, regardant à ce qui nous a rachetés, attendant la venue de l’Epoux, afin de marcher avec Lui vers la Maison !

Christ est le Mystère de Dieu révélé. Page 41.

 

9) L’Eglise-Sang est en train de voir l’accomplissement du triple Mystère de Dieu.

 

Maintenant nous voyons la promesse en train de s’accomplir. Christ, la vraie tête entrant dans Son Epouse, accomplissant le mêmes œuvres qu’au commencement, préparant et accomplissant Sa Parole, comme Il le fit dans Jean 14/12 : «Celui qui croit en moi, fera aussi les œuvres que je fais. » Alors, la tête et le corps deviennent Un dans les œuvres,  dans les signes et dans la vie, et cela est confirmé par Dieu Lui-Même au travers de Sa Parole promise pour les derniers jours. C’est ce qu’Il a promis pour les derniers jours. Maintenant, si vous êtes spirituels, vous saisirez cela !

Ainsi donc, nous pouvons voir que le Souper de Noces est très proche. Si jamais je ne devais plus vous revoir, rappelez-vous que le Souper des Noces est très proche ! …

Lorsque nous voyons cette triple révélation glorieuse :

1° Dieu en Christ,

2° Christ dans l’Eglise,

3° La venue du Royaume, (Adam et Eve rétablis dans l’état où ils étaient dans le Jardin d’Eden, la représentation de Christ et de son Epouse), alors le Royaume est sur le point d’être rétabli selon Sa promesse. Que Dieu soit loué ! Par la révélation du triple mystère – le secret – et par la Parole, personnellement confirmée par Son autorité originelle !

Ne dites pas : « Alors, gloire à Dieu, nous allons pousser des cris, des alléluia, chanter ! » Ce n’est pas ça ! Je suis missionnaire. J’ai fait à peu près sept fois le tour du monde. Voyez-vous ? J’ai vu des païens, des démons et autres danser et crier. J’ai vu toutes sortes de manifestations charnelles. C’est charnel. Mais je suis en train de parler de la souveraineté de Christ.

 

10) « L’Eglise-Sang » a reçu la réponse à donner au diable.

 

Remarquez ceci, c’est qu’étant personnellement identifiés par l’Autorité originelle, nous avons de quoi répondre aux questions du diable ! Amen ! Gloire ! Nous avons de quoi répondre aux questions du diable ! Christ, Lui, est ressuscité et a payé le prix et ressuscite le corps. Le diable ne pas supporter ça !

C’est pour la raison pour laquelle le diable se met à hurler pareillement ! Sa méchanceté, ses plans ont été dévoilés par le Christ ressuscité dans la tête qui gouverne son corps ! Gloire !

Vous pensez que je suis hors de moi ! Pas du tout ! Nous avons reçu la réponse à donner au diable ! : « Ce n’est pas moi, mais Christ, la Parole vivante en moi ! » Ce n’est pas ma propre idée, c’est Sa puissance. Ce n’est pas mon idée, c’est Sa Parole ! Il l’a promis, et c’est là ! Il a dit que cela serait et cela est. Nous avons reçu Sa réponse !

Christ est ressuscité et a payé le prix de notre rédemption. Dieu S’est manifesté en Christ ; Il a donné sa chair et ce Sang afin que la Vie vienne par le Sang, et que la chair soit rachetée ; afin Dieu puisse Se manifester dans cette chair rachetée ! Sa Parole pour ce jour, comme Il le fit autrefois. Whew ! Gloire ! Vous le voyez ? Oh ! là, là ! Quand pourrai-je m’arrêter ! Umph !

Remarquez ceci : nous nous tenons justifiés dans la Présence de Dieu comme la goutte d’encre tombée dans un seau plein de détachant. Vous ne pouvez plus jamais retrouver la tâche d’encre ! Elle s’en est allée quelque part. Elle ne reviendra jamais. Et quand l’homme est vraiment racheté – c’est la semence prédestinée qui voit et accepte cela – Ses péchés sont détruits ! Ils sont partis ! Ils sont tombés dans le Sang de Jésus-Christ et ne sont plus jamais rappelés ! Dieu les oublie et alors, vous vous tenez comme un fils et une fille de Dieu dans la présence de Dieu ! Amen et amen !

 

11) Le Sang a ramené les fils et les filles de Dieu

 

Nous sommes maintenant les fils de Dieu ! Non pas : nous serons, mais : nous sommes. Maintenant, nous sommes rachetés. Nous avons la réponse pour Satan. Dieu S’est confirmé Lui-Même ! Dieu S’est montré fidèle à Sa Promesse pour ce jour Alléluia ! La tête est ici ! Amen ! Christ, le Seigneur ressuscité ! Il est ici dans la même puissance de résurrection que celle dans laquelle il a toujours été, se manifestant Lui-Même ! C’est ça la réponse pour le diable. !

C’est la raison pour laquelle, lorsque cet homme qui était assis ici, l’autre jour, tomba mort, nous avons pu dire : « Reviens à la vie ! » C’est parce que c’est le Saint-Esprit qui l’avait dit. C’est pourquoi, à Mexico, il a put ressusciter ce petit bébé qui était mort depuis 15 heures. Lorsque vint la vision, Il dit : « Rappelle-le à la vie ! » Je dis : « Que le bébé vive ! » Et le bébé, dont les docteurs avaient écrit l’acte de décès certifiant qu’il était mort à 9 heures du matin, ressuscita à 11 heures du soir et est toujours en vie aujourd’hui !

Qu’est-ce ? Non pas les personnes mais la Tête et le Corps sont devenus Un. C’est Dieu manifesté dans Son peuple. C’est la raison pour laquelle, l’homme et la femme ne sont plus deux êtres séparés, mais une seule chair. Dieu et Son Eglise sont Un – Christ en vous ! C’est la glorieuse révélation de Dieu ! Gloire à Dieu ! Elle porte même Son Nom ! Son Nom est Jésus, l’Oint. La raison pour laquelle Il est appelé Jésus-Christ et qu’Il est l’Oint. Et c’est le Corps Oint de Christ qui prouve, manifeste Dieu comme Il l’a fait autrefois dans Son Corps. Et ce Corps a racheté ses corps.

 

12) La Toute puissance du Sang a été confirmée !

 

Et c’est par ces choses qu’apparaît la triple manifestation de Dieu. Il est entré dans le Royaume, Il est ressuscité, Il a payé le prix. Nous sommes rachetés. Dieu l’a prouvé, Dieu l’a confirmé ! Vous voyez ? Et nous nous tenons devant Lui, justifiés en Christ, parce qu’il ne peut prononcer de jugement, ayant déjà jugé ce Corps dont je fais partie ! Comment en fais-je partie ? Il est ici ; Il est en moi : « … Demandez au Père ce que vous voulez en Mon Nom et cela vous sera accordé, parce qu’il est là ! » Justifiés ! Gloire à Dieu !

 

13) La preuve de la victoire de la croix = l’Epouse-Parole.

 

Oh, si je pouvais faire quelque chose pour que le monde puisse voir cela ! Pourquoi ? Vous y êtes ! – Il y a là le Corps de Christ vivant, vous tenant rachetés ! Rachetés ! Oh, là, là ! Justifiés à Ses yeux ! Pourquoi sommes-nous justifiés ? – Nous sommes Sa victoire ! L’Eglise est Sa victoire ! Nous sommes venus dans ces derniers jours avec ce glorieux Evangile, montrant Sa victoire. C’est pour cela qu’Il est mort et nous sommes la preuve de Sa victoire ! Amen ! Quand nous le voyons descendre et vivre dans son Eglise. C’est cela Sa victoire ! Cela montre que Satan ne pouvait pas le retenir dans le tombeau, pas plus qu’il ne peut nous retenir … !

Et nous sommes déjà potentiellement ressuscités parce que, nous sommes ressuscités de la mort – l’incrédulité en Sa Parole – nous sommes passés des crédos des dénominations à la Parole Eternelle du Dieu Eternel qui est Lui, Lui-Même, agissant à travers nous, manifestant Lui-Même qu’Il est le Même hier, aujourd’hui et éternellement.

Et ensuite, la Parole qui vient de la Tête, descend dans le Corps. Qu’est-ce ? – Cette même Parole. Rien ne peut être ajouté ni retranché. Ainsi donc,  cette même Parole, alors que je jour approche, vient de la Tête, descend dans le Corps, confirmant qu’ils sont un. Ils sont l’Epoux et l’Epouse. Ils sont chair de Sa chair, Parole de Sa Parole, Vie de Sa Vie, Esprit de Son Esprit. Vous voyez ? Amen ! Et comment le reconnaissez-vous ? – Ils portent le même témoignage, le même fruit, la même Parole qui manifeste Christ. La même vie, le même Dieu, le même Esprit, la même Parole, le même Livre – Amen ! – Les mêmes signes. – « Vous ferez aussi les choses que Je fais ! … »

Remarquez donc que la Parole manifestée dans Son Corps est Sa véritable victoire et la raison de Sa mort. Vous voyez ? La mort, pas en esprit. Lorsqu’il mourut, Il ne mourut que dans sa chair. Son Esprit descendit en enfer et prêcha aux âmes en prison. Est-ce juste ? Sa chair seule mourut – ensuite, Il ressuscita – (ressusciter signifie rendre vivant) – sa Chair qui était son Corps.- C’est la Parole ! – Il est resté mort pendant des années, mais petit à petit, Il Se releva dans la Réforme et maintenant, elle se tient debout sur ses pieds !

Christ est le mystère de Dieu révélé. Page 55 à 57.

 

Oh, laissez un germe, véritablement prédestiné, prédestiné par Dieu, entendre la Parole de Dieu : c’est de la musique pour Lui ! Il sait que c’est la Vérité. Il était fatigué de cette popote dénominationnelle : « Joins-toi à nous ! Viens avec nous ! Nous avons une manifestation sociale. Nous avons ceci, nous avons … » Cela ne sonnait pas juste pour le petit aigle.

« Saute simplement ! Je t’attraperai ! C’est tout ce que tu as à faire. » Si la Parole ointe de Dieu est confirmée devant tout homme qui est né pour être un fils de Dieu, avec en lui le germe prédestiné pour cette heure, il verra le message de Dieu, aussi vrai qu’il y a un Dieu au ciel !

L’union invisible. Page 28

 

14) L’Adoption : Plénitude de la Rédemption par le Sang de Jésus-Christ

 

« Il nous a prédestiné avant la fondation du monde à l’adoption des enfant par Jésus-Christ. » Oh, combien c’est merveilleux ! J’aime ce « travail achevé » avec Dieu.

Maintenant, laissez-moi vous citer une autre Ecriture : « Et ceux qu’il a prédestinés, Il les a aussi appelés ; et ceux qu’Il a appelés, Il les a aussi justifiés ; et ceux qu’Il a justifiés, Il les a aussi glorifiés ! » Tout au long, depuis le commencement, Dieu dans sa grande pensée infinie, vit à l’avance Son Eglise et la prédestina à l’adoption des enfants en Jésus-Christ, pour leur donner la vie éternelle à la fin des âges. Quelle belle chose ! Frère Neville, ceci me fait me sentir beaucoup mieux ! Juste … L’adoption par le Sang de Jésus-Christ !

Maintenant, notez alors que nous continuons : Maintenant, nous savons que c’est un … Nous sommes prédestinés avec l’Agneau. Le Saint-Esprit est notre Sceau. Les arrhes signifient qu’il y a « plus à venir ». Nous n’avons que les arrhes de cela maintenant. Les arrhes ne sont que le petit versement (oh, combien c’est beau ! Seulement le petit versement qui le tient et l’assure et l’ancre de manière à ce que personne d’autre ne puisse le toucher. Ce sont les arrhes de notre adoption. Amen ! Le Saint-Esprit est maintenant les arrhes de Dieu dans nos cœurs, scellés, l’adoption des Fils nous attend à la fin de la route. Fils et filles de Dieu !

Romains 8/22-23. « Or nous savons que jusqu’à ce jour, la création toute entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement. Et ce n’est pas elle seulement, mais nous aussi, qui avons les prémices de l’Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l’Adoption, la rédemption de notre corps. »

Oh, le voyez-vous ? « Toute la création soupire » dit Paul. Tout soupire ! Regardez comment les arbres combattent. Regardez comment les fleurs combattent pour la vie lorsque le gel veut les détruire. Regardez comment les arbres combattent pour déployer leurs branches qui chantent la gloire de Dieu ! Voyez-vous ? Tous, toute la nature, tous les animaux, tous les oiseaux, comment ils s’envolent rapidement et s’éloignent de leurs ennemis, tout soupire ! « Et nous aussi » dit Paul, « Nous gémissons aussi avec eux parce que nous attendons la rédemption de nos corps. »

Mais maintenant, maintenant, ils ont eu pendant toutes ces années jusqu’à aujourd’hui, maintenant nous avons les arrhes de notre héritage ! Oh, là, là ! Qu’avons-nous ? – Nous avons l’évidence que Dieu vit ! Nous avons l’évidence que Dieu est avec nous. Nous avons l’évidence que Dieu ne nous a pas abandonnés, que nous sommes siens et qu’Il est nôtre, parce que, nous, dans nos corps, nous sommes maintenant le Tabernacle du Saint-Esprit de Dieu qui crie : « Abba, Père ! » Et il n’y a rien qui puisse jamais nous l’enlever ! Nous sommes ancrés en Christ.

Maintenant, les arbres ne l’ont pas, la nature ne l’a pas, mais pourtant, nous continuons de gémir avec eux parce que nous n’avons pas reçu la plénitude de notre rédemption. Mais nous en avons les arrhes ; nous avons été arrachés des choses du monde et nous sommes devenus maintenant des fils et des filles de Dieu. Quel genre de personnes nous devrions être ! Oh, là, là ! Quand nous pensons à ça ! Pensez-y !

Maintenant, nous avons les arrhes et notre esprit gémit pour la plénitude de l’adoption. Mais maintenant nous en avons les arrhes. Lorsque nous recevons le Saint-Esprit, c’est l’acompte de notre complète adoption ou de notre complet salut ! Oh, combien c’est beau ! J’aime cela ! Très bien.

Nous sommes dans l’attente de la plénitude de l’adoption. Quand celle-ci viendra-t-elle ? A la première résurrection. C’est quand nos corps seront changés de ces viles créatures que nous sommes et que nous aurons un corps comme Son Propre Corps glorifié. « Car nous le verrons tel qu’Il est et nous serons comme Lui ! »

Lorsqu’Il apparaîtra, nous apparaîtrons à Sa ressemblance. Nous aurons un corps comme le Sien, un glorieux corps glorifié et toutes les épreuves et les combats de la vie s’évanouiront dans la brume et s’éloigneront pour ne jamais revenir !

Serpent brisé § 101 à 108

 

15) La terre a été sanctifié par le Sang.

 

Regardez ! Ses mains ont conçu cela pour Son Epouse bien-aimée. Elles l’ont conçu avec un tendre amour pour son Epouse. Rappelez-vous que le Saint-Esprit est descendu sur Jésus, car Jésus était une partie de la terre. Pourquoi ? Parce que le germe de Dieu, la vie de Dieu fut conçue dans le sein d’une femme. N’est-il pas vrai ? Lequel était la terre. Très bien ! Et, alors, la Vie de Dieu entra et ainsi, Il fut le commencement de la création de Dieu. Voyez-vous ? Alors, ce Sang de Dieu qui était là par ce germe, lorsqu’il fut versé au calvaire, retomba sur la terre. Pour quelle raison ? Pour racheter la terre. Ainsi, maintenant, elle a été justifiée, elle a été sanctifiée, elle a été appelée et réclamée. Maintenant, elle doit recevoir son baptême de feu ; elle doit être purifiée pour Jésus et Son Epouse. Et vous formez ces autres parties qui sont tirées de cette terre, car votre corps est une partie de la terre. Votre âme est une partie de Dieu, un attribut de Dieu manifesté, ici, sur la terre, dans un corps. Le corps doit être racheté. Maintenant, l’âme est rachetée, car avant, elle vivait dans le péché. Ainsi, Dieu est descendu au-travers de la justification, de la sanctification et du baptême du Saint-Esprit et Il a racheté votre âme. Vous-mêmes, faites partie de cette terre ; elle est rachetée par cela. Vous êtes maintenant dans le processus, c’est en train de se produire.

Votre corps fut justifié lors du baptême de Noé. Amen ! Et votre chair, quand Son Sang fut versé sur elle … La terre sur laquelle vous vivez, va être purifiée par le feu et le baptême du Saint-Esprit, pour en faire une demeure pour Christ et Son Epouse, dans la nouvelle Jérusalem.

La demeure future. Page 39

 

16) Message de l’Epoux à l’Epouse concernant sa position en Christ par la puissance du Sang,

 

Ceci est maintenant mon message à l’église … Si vous vous tenez sur la Parole de Dieu et avec la Parole de Dieu, c’est-à-dire avec chaque amen, chaque iota, chaque trait de lettre, quelle est votre position ? J’essaie de vous dire : « Dégagez-vous de cette balle et venez ici dans le blé, où vous pourrez mûrir au soleil ! J’entends la moissonneuse qui arrive … Vous êtes parfaitement justifiés, comme si vous ne l’aviez jamais fait en premier lieu. Alléluia ! Vous parlez d’un Thanksgiving ! Je me sens vraiment bien ! Je suis plus reconnaissant de cela que tout ce que je connais d’autre ! Vous êtes l’Epouse pure, vertueuse, sans péché, du Fils de Dieu vivant. Tout homme et toute femme qui est né de l’Esprit de Dieu, lavé dans le Sang de Jésus-Christ et qui croit chaque parole de Dieu, est comme s’il n’avait jamais péché en premier lieu ! Vous êtes parfaits. Le Sang de Jésus-Christ !

Oh, cette union spirituelle de Christ et de Son Eglise, maintenant, lorsque la chair devient Parole et que la Parole devient chair, manifestée, confirmée !

L’appel du Saint-Esprit qui sonde les cœurs … Vous êtes parfaits ! Vous n’avez jamais péché en premier lieu. Dieu ne sait même pas … C’est dans la mer de l’oubli. Vous ne l’avez jamais fait ! Vous avez été accusé de cela par l’accusateur, mais en fait, dès le début, vous étiez prédestinés à être un Fils ou une Fille de Dieu. Vous vous tenez là, lavés, et votre vieille lettre de divorce est rejetée, et morte, inexistante, même dans la pensée de Dieu ! Vous êtes l’Epouse vertueuse de Christ, lavée dans le Sang de Christ, le Fils de Dieu Précieux, vertueux, sans péché, avec une Epouse-Parole pure, sans mélange, qu’il a lavé par l’eau de Son propre Sang,  qui est devenu chair et S’est manifesté, afin qu’Il puisse vous prendre, vous, qui avez été prédestiné dans le sein du Père avant le commencement, comme Lui-Même l’a été.

… Votre premier mariage a été annulé ! Vous ne l’avez jamais fait, en premier lieu, parce qu’une seule chose pouvait le faire et c’était que Dieu, Lui-Même, prenne votre place en la personne du Fils de Dieu, Jésus-Christ, et vous lave par l’eau … Le lavage d’eau par la Parole. La Parole, pas la dénomination, la Parole vous a lavé ! Mais si vous ne voulez pas tenir dans l’eau de la Parole, comment allez-vous être lavés ? Vous êtes encore aussi tachés qu’Eve.

« Ô Agneau Bien-Aimé, agonisant, Ton Sang précieux ne perdra jamais de Sa puissance jusqu’à ce que toute l’Eglise rachetée de Dieu soit sauvée pour ne plus jamais pécher ! »

Qu’est-ce que le péché ? Le péché c’est l’incrédulité. L’incrédulité envers quoi ? La Parole. L’incrédulité envers Dieu, qui est la Parole pure, sans mélange. Oh, alléluia ! Partir bientôt pour le ciel, amen ! Être prêts … Pensez-y ! Vos vêtements lavés par l’eau de la Parole ensanglantée. La Parole devient Sang. La Parole a saigné pour vous et vous êtes lavés dans la Parole sanglante ! La Parole ensanglantée, la Vie de Dieu dans la Parole … et la Parole a saigné pour vous, afin que vous puissiez être lavés de l’impureté de vos prostitutions et rendus propres et sanctifiés par le lavage d’eau de la Parole, qui fait que votre esprit et votre cœur se sont appuyés sur Dieu et sur Sa Parole.

… Vous dites : « Eh bien, je ne le crois pas de cette manière … » - Ils ne l’ont pas cru de la manière de Jésus, mais Dieu l’a prouvé ! Ils ne l’ont pas cru de la manière de Noé ; ils n’ont pas cru de la manière de Moïse. Ils étaient prêts en cela à prendre la parole de Balaam : « Nous sommes tous pareils, alors associons-nous ! » « Séparez-vous, dit la Bible, de l’incrédulité ! » Alléluia !

Maintenant, remarquez : « Vous n’êtes pas seulement cela, mais vous allez à un mariage dans le ciel et vous portez la bague du mariage de la grâce prédestinée et imméritée, une bague de mariage de grâce, imméritée de votre part ! Dieu l’a fait Lui-Même. Il vous connaissait avant la fondation du monde, alors c’est là qu’Il vous a passé la bague de mariage, inscrit votre nom dans le Livre. Oh, quel Thanksgiving ! Alléluia ! Gloire à Dieu !

Union invisible. Page 31, 32 et 33

 

17) Le Sang était le Signe au temps du premier exode.

 

« Le Sang vous servira de signe ! » Mais, pour commencer, qu’est-ce qu’un signe ? (Token) C’est un mot couramment utilisé parmi nous qui parlons anglais, spécialement ici en Amérique.

Un « Token » est un … à vrai dire, le dictionnaire dit qu’un « Token » est un Signe. Il est un Signe que le prix du voyage a été payé – que le prix exigé a été payé, (en chemin de fer ou en bus.)

Quand vous payez votre voyage, ils vous donnent un signe (Token ) …

Pour revenir à ce que nous parlions, Dieu dit à Israël : « Le sang de l’agneau vous servira de signe ! » L’agneau immolé d’Israël était le signe requis par Jéhovah. Ca doit être du sang. Dieu fit un signe le donna à Israël, et aucun autre signe n’aurait eu la moindre valeur. Voyez-vous ? Il ne pouvait être reconnu.

Pour le monde, c’est un tas de sottises, mais pour Dieu, c’est la seule manière. La seule chose qu’Il exige, c’est le Signe ! Il doit être là, et vous ne pouvez pas avoir le Signe tant que le prix n’a pas été payé …

 

attention : rien que le sang !

 

Peu importe combien ils étaient justes, combien ils étaient bons, quelle était leur instruction, comment ils s’habillaient, seul le Signe comptait ! « Je verrai le Sang et je passerai par-dessus vous ! » Le Sang était un Signe prouvant que les exigences de Jéhovah étaient remplies, que ce qui devait être fait avait été fait. Le Sang se tenait comme un Signe. Le Sang était le Signe. Comprenez-vous ?

 

18) Le Sang : preuve qu’une vie avait été donnée pour le pécheur

 

Il y avait une Vie de laquelle Dieu avait dit : « Le jour où vous en mangerez, vous mourrez ! » Et alors, il dût y avoir une Vie qui servait de substitut qui était prise pour la Vie du croyant. Dieu dans Sa Grâce, acceptait un substitut pour la vie de la personne souillée …

Qu’est-ce que Dieu exigeait ? – La Vie ! Le Sang montrait qu’une vie avait dû être retranchée, que quelque chose était mort. Selon le commandement de Dieu, une Vie avait été livrée, et le Sang avait été répandu. Et le Sang était le Signe montrant que la Vie s’en était allée … Le Sang était un Signe.

 

19) Le pécheur devait s’identifier au sacrifice.

 

Celui qui adorait Dieu, le croyant était identifié avec son sacrifice par le Signe … Le croyant devait être identifié avec son sacrifice.

Il devait premièrement poser les mains sur le sacrifice, afin de s’identifier avec son sacrifice. Ensuite, le Sang devait être placé là où il pouvait se tenir sous le Sang.

Le Sang devait être au-dessus de lui, et c’était un Signe qu’il s’était identifié (avec le sacrifice), qu’il s’était reconnu coupable et qu’un substitut innocent avait pris sa place.

… C’était un animal ayant du Sang et non une pomme ou une pêche ! …

Cela devrait rendre cette « semence du serpent » absolument évidente pour chacun ! Il fallait que ce fût du sang et ce sang qui ne pouvait sortir d’un fruit, sortit d’un substitut innocent. Cette vie s’en était allée à sa place, et le Sang était un symbole montrant que l’animal était mort et que le Sang était sorti de Lui.

Le croyant, appliquant le Sang au-dessus de lui, montrait qu’il était identifié à la rédemption parce qu’il s’identifiait avec le sacrifice, établissant une  relation entre lui et le Sacrifice, et le Sang en était le Signe. Comme c’est merveilleux ! Quelle image ! C’est le type parfait de Christ ! Exactement !

… C’est le signe que nous sommes morts à nous-mêmes et identifiés avec notre sacrifice ! Alors, l’agneau, le sang et la personne s’identifient – le Sacrifice et le croyant. Vous êtes identifiés dans votre vie par votre sacrifice ! C’est cela qui fait que vous êtes ce que vous êtes.

 

20) Ils n’en avaient pas honte !

 

… Le Sang indiquait que l’adorateur avait sacrifié l’agneau, qu’il l’avait accepté et avait appliqué le Signe à lui-même, qu’il n’en avait pas honte ! Peu lui importait qui le voyait ! Il désirait que tout le monde le vit ! Et il était placé de telle manière que tous ceux qui passaient devant sa maison puissent voir ce Signe ! …

Le chrétien doit montrer le Signe publiquement, dans la vie publique, au bureau, dans la rue, quand il y a des difficultés, quoi  que ce soit, dans l’église et partout ! …

 

21) Le Signe doit être appliqué avant le jugement.

 

Avant que la colère de Dieu ne parcourût le pays, le Sang devait être appliqué ! Il était trop tard lorsque la colère était tombée sur le pays !

Nous avons ici une leçon que nous devrions bien mettre dans notre tête : Avant que ces choses n’arrivent ! Car il y a un temps qui viendra où vous n’aurez plus la possibilité d’appliquer le Sang.

 

22) Le Signe est donné au temps du soir.

 

L’agneau fut immolé le soir … et son sang fut appliqué le soir ! Vous le saisissez ?

Le signe n’a jamais existé avant le temps du soir ! Et voici le temps du soir de l’âge dans lequel nous vivons. C’est le temps du soir pour l’Eglise. C’est le temps du soir pour moi. C’est le temps du soir pour mon message. Je vais mourir. Je vais m’en aller. Je vais m’en aller au temps du soir de l’Evangile.

Nous avons passé par la justification, etc. , mais nous sommes maintenant au temps où le Signe doit être appliqué ! … Nous vivons au temps où vous ne pouvez pas jouer avec ces choses. Cela doit être fait ! Si jamais ça doit être fait, ça doit être fait maintenant, parce que nous savons que la colère est sur le point de se répandre sur le pays et tout ce qui n’est pas sous le Signe périra !

 

23) Pour le 3ème exode, le Signe est le Saint-Esprit.

 

Remarquez que la vie de l’animal ne pouvait pas revenir et entrer dans l’être humain. Quand le Sang était répandu, la Vie sortait, bien-sûr, parce qu’ils étaient un … Le Sang est la chimie de la vie, mais la Vie est quelque chose différent du sang. La vie est dans le Sang. Et la vie d’un animal ne pouvait pas revenir sur le croyant. Lorsqu’il répandait le sang de l’agneau, ils devaient appliquer le corps chimique, parce que la vie s’en était allée et ne pouvait pas revenir. Elle ne pouvait pas revenir sur l’être humain, car la vie animale ne contient pas d’âme …

Mais en ce glorieux endroit, sous cette Alliance, il y a une différence entre le Sang et la Vie. Pour le croyant d’aujourd’hui, le signe est le Saint-Esprit, et non pas un sang, un produit chimique quelconque. C’est le Saint-Esprit de Dieu ! C’est le signe que Dieu requiert aujourd’hui pour Son Eglise. Dieu doit voir ce signe ! Il doit le voir dans chacun de nous !

24) Le Signe d’aujourd’hui = La Vie littérale de Jésus-Christ !

 

Oh ! Nous vivons dans l’ombre du soir, et la colère est prêtre à frapper, et Dieu exige une preuve montrant que vous avez reçu Son Signe, le Saint-Esprit. C’est le seul moyen et le seul Signe par lequel Dieu vous épargnera, parce que c’est la vie littérale de Jésus-Christ revenue dans le croyant !

… C’est ainsi qu’il doit en être aujourd’hui de tous les croyants. Ils doivent être remplis du Saint-Esprit, qui est un Signe que le Sang de l’Agneau – la Vie qui était dans l’Agneau – est revenue. Et cette Vie est scellée publiquement, afin que quiconque passant à proximité de vous, parlant avec vous ou étant en relation avec vous, voit que le Sang a été appliqué, et que le Signe de Vie qui était dans ce Sang est sur vous ! Vous êtes à l’abri de la colère de cette manière seulement et non pas étant membre de ceci ou de cela. Pas du tout !

La vie animale ne pouvait pas venir sur le croyant, parce que c’était un animal et cela montrait seulement qu’un sacrifice parfait allait venir.

Le Signe – Page 5 à 11

 

25) Ce que le Signe appliqué produit en nous.

 

Et maintenant, nous mettons le Sang de Jésus-Christ en lui ! Et maintenant cela amène la foi de Jésus-Christ, la vertu de Jésus-Christ, la connaissance de Jésus-Christ, la tempérance de Jésus-Christ, la patience de Jésus-Christ, la piété de Jésus-Christ, l’affection  fraternelle de Jésus-Christ et l’Amour de Dieu qui est Jésus-Christ. Il est la Tête qui vous contrôle ! Et vos pieds sont le fondement,  la Foi. Amen ! Contrôlé par la tête … Vous y êtes ?

Voici le parfait homme de Dieu, c’est celui qui possède ces vertus.

… Mais dans chaque âge Dieu a placé ces choses dans Son Eglise et le modèle fut fait pour montrer que chaque individu possède ces qualités. Et cet « Être » lorsqu’il est achevé, est un serviteur de Dieu, dans l’église de Dieu, qui va dans l’enlèvement ! Gloire ! Vous voyez ce que je veux dire ? Vous y êtes. C’est toute la chose !

La Stature de l’homme parfait – Page 48 – 49

 

26) Le Signe : Le message vécu de chaque âge.

 

Oh, mon Dieu, un jour il y aura un grand souffle qui viendra du ciel et les morts en Christ ressusciteront premièrement ! Ces saints de l’Ancien Testament qui attendent là-bas un souffle de vie, sortiront premièrement pour entrer dans la résurrection. Nous nous mettrons en ligne et nous irons vers les cieux, ces vieux corps mortels changés devenus semblables à Son corps glorifié. Quel défilé ça sera quand il commencera à se diriger vers le ciel un de ces jours, dans ce temps de l’enlèvement qui est devant nous, oh ! Montrant fièrement le Sang de Jésus-Christ sur leur poitrine, le message de Dieu pour l’heure dans laquelle ils vivraient ! C’est ce que nous attendons, frère !

L’enlèvement § 178.

27) Pour avoir le Signe, vous devez mourir à votre vieille vie.

 

Or, quel sacrifice pouvait être plus parfait que celui de Dieu Lui-Même, devenant Lui-Même l’expiation ? … Seule la Vie de Dieu pouvait revenir, parce que nous sommes tous nés par le sexe.

C’est pourquoi, la vie d’ici-bas est du monde et ne peut subsister. Elle est déjà jugée et condamnée. Vous ne pouvez pas l’améliorer, la rapiécer. Il n’y a aucun moyen de la rapiécer. Il n’y a aucun moyen de la polir. Il n’y a aucun moyen de la rendre meilleure. Elle doit mourir ! C’est la seule possibilité.

Elle doit mourir, et le substitut – la Vie de Jésus-Christ – doit entrer en vous, ce qui est le Saint-Esprit, le signe de Dieu montrant que vous avez accepté le Sang de Son Fils, Jésus-Christ.

Aux jours de Wesley, aux jours de Luther, on croyait au Sang, à la chimie du Sang. Mais nous vivons dans le dernier jour où le signe est requis ! Cela produit une complète unité pour l’enlèvement. Vous le comprenez ?

… Nous retrouvons l’Agneau partout. Au temps de Luther, c’était l’agneau, comme au temps de Wesley. Mais maintenant, c’est le temps du Signe. Tout ce qui s’y trouve doit être couvert par le Signe …

C’est lorsque la notre nature a disparu ! Vous n’êtes plus ! … Vous vous considérez vous-mêmes comme étant mort, et le Signe est ce qui vit en vous ; ce n’est pas notre vie, c’est la Sienne.

Paul a dit : « … la vie par laquelle je vis maintenant … » Il vivait maintenant une vie différente de sa vie d’autrefois. « Ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ! »

Le Signe – Page 11 à 15

 

28) 1° Prophète avec message, 2° Colonne de Feu et 3° Le Signe.

 

Lorsque Dieu fut sur le point d’exercer son jugement sur l’Egypte, Il les prépara. Que fit-Il en premier ? Il ne change jamais Sa façon de faire ! La première chose qu’Il fit pour préparer Son peuple fut d’envoyer un prophète avec un message.

Ensuite, afin d’identifier Son prophète, Il envoya la Colonne de Feu comme signe d’identification.

La troisième chose qu’Il envoya fut le Signe. C’est exact ! Le Signe … Que signifie le Signe ? L’assurance !

Premièrement, Son prophète vint avec un message. Il S’identifia Lui-Même avec Son prophète au milieu de … au moyen de la Colonne de Feu. Ensuite, Il envoya un Signe à l’homme afin qu’il se place sous le Sang, montrant qu’il a accepté ce substitut, cette mort, à la place de la sienne. Alors le Sang était un Signe montrant qu’Il vous avait regardé. Vous avez entendu le Message, cru la Colonne de Feu et accepté le substitut auquel Il a pourvu pour vous ! …

Oh, là, là ! Comme cela est parfait ! Vous êtes sous le Sang. Maintenant, vous êtes sous l’Esprit, sous le Saint-Esprit. Vous croyez le message du jour. Vous croyez à la puissance, à la Colonne de Feu …

 

29) Croire ne suffit pas : Il faut aller jusqu’au Signe.

 

Mais, vous voyez, croire simplement ne suffit pas. Tourner autour des choses ne suffit pas. Cela ne fait que vous rendre pire. « Car celui qui connaît ce qui est bien et qui ne le fait pas, demeure dans le péché ! » (Cf. Hébreux 6/4) …

Le Signe – Page 28

 

Laissez-moi vous dire aujourd’hui, en tant que Son serviteur, que s’il n’y a pas de Signe sur la porte, la mort spirituelle va frapper. Toutes les églises se dirigent peu à peu vers le Conseil Mondial des Eglises.

Elles retournent toutes au Catholicisme et seuls ceux qui sont véritablement nés de nouveau resteront en dehors de cela !

Ce ne seront pas les dénominations Pentecôtistes, car elles sont déjà dedans ! Ainsi, elles sont mortes. Elles ont péri ! Elles ont vendu leur droit d’aînesse. Elles sont revenues en arrière. Elles l’ont mis à la porte. Mais Lui, regarde au Signe. Parce que, la seule chose sur laquelle ils se sont appuyés était le parler en langues.

Ne vous fiez pas au parler en langues ou à quoi que ce soit d’autre, mais que le Signe Lui-Même soit là ! La personne de Jésus-Christ, sa Propre Vie, en vous … Circoncis – pas juste ceci et cela, mais que tout votre être soit circoncis, jusqu’à ce que vous et Christ soyez Un ! Christ en vous et Sa Vie vit au travers de vous.

Vous dites : « Je crois à chaque parole que vous avez dite, frère Branham » - C’est très bien, mais cela montre simplement que vous savez lire ! Prenez le message. Prenez-le dans votre cœur, afin que vous receviez le Signe. Que la Vie même de Jésus-Christ soit en vous ! « Quand je verrai cela, je passerai par-dessus vous ! »

… J’ai attendu longtemps pour ceci, pour vous apporter ce Message et vous avez vu les signes du temps de la fin. Je vous l’ai prêché et je vous l’ai démontré par tout ce qu’a dit Christ. N’est-ce pas vrai ? Vous l’admettez ? Au temps de la fin, je ne vois pas ce qui peut encore rester !

Le Signe- Page 33-34

 

Voilà où nous en sommes. Tout nous est démontré comme étant l’exacte vérité. Je ne vous ai pas menti. Je vous ai dit la Vérité. Dieu a rendu témoignage que je vous ai dit la Vérité. Maintenant, rappelez-vous, je suis votre frère ; je suis un homme. Je ne suis rien de plus qu’un homme, juste comme vous tous, mais il fallait bien que quelqu’un apporte ce message. Il faut bien quelqu’un le proclame ! Ce n’était pas mon choix, c’était Son choix ! Et je vous ai dit la Vérité, et Il a rendu témoignage que c’est la Vérité …

… Et rappelez-vous ceci, c’est que la nuit même où Israël fut constitué en tant que nation, l’Ange du Seigneur m’est apparu là-bas. C’est vrai !

Le Signe – Page 36

 

Oh, cela devrait nous faire ! … notre cœur devrait … Oh, Eglise, applique le Signe ! Ne l’oublie pas ! Pourquoi ne le fais-tu pas ? N’attends pas que le soleil soit couché ! Ne te repose ni jour ni nuit ! Ne prends aucun risque ! Autrement cela ne marchera pas ! Vous devez avoir le Signe.

Vous pouvez bien dire : « Je crois, oui … Je crois au message ! »

C’est très bien ! Mais vous devez avoir le Signe ! Entends-tu Branham Tabernacle ? Vous devez manifester le Signe ! Sans cela, toute votre foi est vaine ! Vous vivez la vie d’un homme de bien. Vous écoutez ce que dit la Parole. Vous allez à l’église. Vous essayez de vivre selon la justice. Tout cela est très bien mais cela n’est pas le plus important ! Quand Je verrai le Sang ! …

Le Signe – Page 29

 

30) Rejeter le Signe = Prendre la marque de la Bête.

 

Vous direz : « Qu’en est-il de la marque de la Bête ? » Ceux qui rejettent le Saint-Esprit ont déjà reçu la marque de la Bête ! La punition viendra plus tard !

Le Signe – Page 34

 

31) Appliquer le Signe = Se séparer du monde – Aimer.

 

Vous devez vous aimez les uns les autres. Les croyants doivent se séparer du monde. Ne prenez pas ceci à la légère ! Vous tous, hommes et femmes qui entendez ceci sur la bande, vous hommes, vous femmes, écoutez bien ceci : Si jamais vous deviez me croire, c’est maintenant ! Il est grand temps d’arrêter de vous quereller les uns les autres ! Croyez le Message de la Bible ! Croyez en Jésus-Christ, aimez-vous, honorez-vous et respectez-vous les uns les autres !

Remarquez bien qu’ils ne s’étaient pas simplement rassemblés pour parler ensemble du Message ! Ils s’étaient rassemblés pour appliquer le Sang, pour appliquer le Signe ! C’est ce que vous devez faire !

Pasteur Neville et vous tous dans cette assemblée, responsables, diacres, vous frères, il est grand temps que nous abandonnions la folie du monde, grand temps d’abandonner tout le reste. Nous avons vu assez de choses maintenant pour être positivement sûrs et le Signe doit être appliqué. Sans lui, vous périrez, vous devez périr. Tout est là ! …

Le Signe – Page 37

 

32) Le Signe est le Message.

 

Vous direz : « Je suis un théologien, je fais ceci et cela ! » Peu Lui importe que vous soyez un érudit ! Le diable en est un, lui aussi. Mais Dieu ne reconnaît rien d’autre que le Signe ! C’est cela le Message de ce jour ! C’est cela le Message de notre temps ! Au nom de Jésus-Christ, recevez-le !

Le Signe – Page 40

 

33) Qui que vous soyez ! Revêtez-vous du Signe !

 

… Peu importe combien vous êtes plongé dans le péché, peu importe ce que vous avez fait ! Cela n’a aucun rapport ! Appliquez le Signe ! Il est pour vous ! Si vous sentez dans votre cœur que quelque chose est en train de vous attirer, alors, c’est pour vous ! Si vous voulez bien appliquer le Signe !

Le Signe – Page 45

 

34) Le Signe est pour toute la maison :

 

Maris, ayez du respect pour vos femmes, honorez votre maison. Rassemblez votre maison, parce que souvenez-vous en, cet agneau était pour toute la maison, et non pas pour une seule personne. Toute la maison devait être rassemblée, chaque chose devait être amenée à l’intérieur. Nous devons nous aimer les uns les autres et les croyants doivent se séparer du monde.

Le Signe – Page 37

 

Il n’est responsable de personne quelle que soit cette personne. Il n’en est pas responsable, en dehors du Signe ! Et rappelez-vous que toute la famille était rassemblée !

Le Signe – Page 40

 

… seulement quand le Signe est déployé. Alors, toute la famille doit se trouver sous le Signe, sous le Sang. Chers pères et mères de familles, je sais ce que vous ressentez. J’ai moi-même des enfants. Je tiens à ce qu’ils soient sauvés.

Je parle pour moi, aujourd’hui. J’ai des frères. J’ai une sœur. J’ai une famille que j’aime. Je désire moi aussi qu’ils soient sauvés, mais rappelez-vous que sans la manifestation du Signe, ils périront. Il n’y a pas de Première Résurrection pour eux. Ils sont perdus. Ce n’est que lorsque le Signe est manifesté …

Voyez le cas de Josué … J’aimerais avoir le temps de lire cela. Notez-le. Josué, chap. 2. Rahab, la prostituée croyante …

Cette prostituée était une païenne … Toute sa famille … Elle était une croyante. Toute sa famille dut se réunir sous le fil cramoisi qui était un signe. Ils devaient se réunir là ou périr.

Le Signe – Page 41

 

« Rahab – chacune des semences prédestinées qui êtes ici, sortez et allez chercher les vôtres ! Amenez votre père, votre mère, car nous sommes venus sous le signe de l’expiation, là-bas en Egypte et tout ce que nous n’aurons pas pu mettre sous le Signe périra ! Rahab, je te donne un Signe. Un Signe ! » Et je dis cela au Nom du Seigneur ! Nous sommes dans la même situation ! « Je connais le messager. Je connais l’ange de la colère : C’est Josué, le messager de Dieu, qui apportera la destruction ! Je le connais et il sait qu’il doit y avoir un Signe ! Appliquez ce Signe-là et je vous fais serment ! … »

Mais son père, quelques frères et autres, furent les seuls qui crurent dans toute la ville. Vous voyez comme ils furent nombreux ? Il y en avait juste un ici et là. De tout un pays, il n’en sortira qu’une petite famille ! N’est-ce pas vrai ? Cela est parfaitement exact ! Ce sont des faits !

Elle fit de sa maison une église destinée à recevoir les messagers. On ne les aurait pas laissé aller dans les églises. Non ! Ils ne vous laisseront pas non plus y aller ! Ils vous en chasseront, pour peu que vous disiez quoi que ce soit.

Dans leur ville, tous ceux qui crurent allèrent sous le Signe. C’est exactement ce que nous devrions faire aujourd’hui ! Si vous désirez que quelqu’un, parmi vos bien-aimés, soit sauvé, conduisez-le sous le Signe, maintenant même !

Lorsque Dieu détruisit cette grande cité, le signe garda cette maison. Et pourquoi ? Parce que le signe était sur la maison ! Alors, le reste de la ville fut détruit ! Qu’est-ce que cela signifiait ?

Josué, le messager de Dieu … Dieu Lui-Même, confirma le message de Son messager. Amen ! Il le confirma ! Ils reconnurent le message. Dieu confirma le message de Son messager, et lorsque le reste de la ville s’écroula, voici que le fil cramoisi était sur la porte de la maison de Rahab – et tout le reste ne fut bientôt plus que décombres.

… « Et nous avons trouvé une femme… » (Vous savez, quand nous avons passé les bandes magnétiques) – « Nous avons trouvé une femme qui a cru, et nous lui avons dit tout ce que représenterait ce fil rouge, ce signe … » (J’ai prêché là-dessus.) Voudrais-tu honorer cela, Josué ? »

« C’est pour cela que je vous ai envoyés ! » Amen ! Et plus tard, lors de ce bouleversement, la maison ne fut pas détruite.

Le Signe – Page 43 à 45

 

 

35) Comment appliquer le Signe personnellement ?

 

Pierre leur dit : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. »

Actes 2/38

« A cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la connaissance, à la connaissance la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, à la piété l’affection fraternelle, à l’affection fraternelle la charité. »

2 Pierre 1/5-7

L’obéissance totale à toute la Parole de Dieu vous donnera le droit de recevoir le Signe. L’obéissance totale – non pas seulement à une partie, à ce que votre dénomination accepte, mais à tout ! L’obéissance totale à la Parole qui est Christ vous conduit en Christ.

Qu’en serait-il si vous étiez entièrement dedans, mais que vos pieds restaient à l’extérieur ? Ou si vos mains pendaient au dehors ? Nous sommes presque complètement à l’intérieur, mais le cœur reste dehors. Le cœur reste dans le monde. Mais nous ne devons pas faire cela ! L’obéissance parfaite, totale, fait que la Parole et vous devenez UN. Vous en croyez chaque fragment, et tout est en vous, et vous la voyez agir au travers de vous.

Vous ne vous conduisez pas n’importe comment. Vous êtes un Chrétien. Peu importe ce que disent les autres, cela ne vous touche pas : vous êtes en Christ. Vous êtes parfaitement en sécurité. Lorsque la mort frappe à votre porte, elle n’a aucun pouvoir sur vous. Pourquoi cela ? Parce que , pour vous, c’est simplement sortir du monde pour entrer dans un autre !

Votre âge n’a aucune importance. Vous êtes affranchis de l’âge : vous êtes dans l’Eternité, parce que vous êtes en Lui. Il est Eternel. Que vous soyez jeune, vieux, d’âge moyen ! Que vous soyez beau, laid, petit, gros … cela n’a aucune importance !

Vous n’allez plus vous amuser et faire ce genre de choses. Vous avez dépassé cela. Vous êtes mort. Votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Vous êtes scellé en Lui par le Saint-Esprit, et vous marchez en Christ. Christ est la seule chose que vous voyez. C’est vrai. C’est tout ce que vous désirez.

… Que je sois votre frère. Que je sois un exemple comme Christ l’a ordonné. Que je sois un frère pour le frère, un frère pour la sœur. Que je sois un prédicateur pour les prédicateurs. Que je sois l’exemple des exemples. Que je montre au monde que cette Parole est Christ ; la seule manière de le faire est d’être en Lui, car je ne peux le faire de moi-même. Vous ne pouvez pas le faire, mais laissez la Parole et vous devenir Un, et alors, vivez-là !

Vous êtes un message vivant de Jésus-Christ dès le moment où Il exerce toute Son action sur vous – sur chaque parole que vous prononcez … S’il vient vers vous, disant : « Je désire faire ceci », et que vous disiez : « Non, je ne crois pas cela », alors, vous n’êtes pas pleinement dans la Parole.

Faites bien attention à ce que je vais dire. C’est la pleine obéissance à toute la Parole qui vous donne le droit de porter le Signe. Ainsi donc, lorsque nous prions, nous devons présenter le Signe, avec notre prière. Si vous dites : « Seigneur, je Te prie ; mais je n’ai pas réellement … » alors, cela ne servira à rien ! Entrez d’abord, et prenez le Signe premièrement, car c’est le Signe qu’Il acceptera. Lorsque nous prions, nous devons présenter le Signe : « Seigneur, je T’ai obéi fidèlement. Je me suis repenti de mes péchés. Je crois que Tu m’as pardonné. J’ai été baptisé dans le nom de Jésus-Christ. Le Saint-Esprit est en moi. Maintenant, j’ai besoin de quelque chose pour Ta gloire, Seigneur, je Te le demande. Je l’ai reçu maintenant ! »

Alors quelque chose va s’encrer là-bas, et pfffh !

Et cela vous appartient ! Alors, tout est terminé. Tout est arrangé. Je demande ceci. Je demande cela. J’en ai besoin pour Ta gloire ! Alors, Il vous le donne tout simplement, et vous savez que vous l’avez reçu. C’est ainsi que nous procédons avec nos enfants etc. … Nous appliquons le Sang. Croyez-le ! Tout est là !

Le Signe – Page 49-50

 

36) Comment appliquer le Signe pour la maison ?

 

Courez vous mettre à l’abri ! Ensuite, appliquez le Sang. Voilà ce que vous devriez croire. Vous avez besoin d’être en sécurité. Vous croyez à cette mesure de sécurité, alors appliquez le Signe à toute votre famille !

Vous direz : « Comment faire ? » Réclamez-le ! S’il a agi en vous, alors vous et la Parole devenez Un ! Amen ! Amen ! Assurez-vous qu’Il agisse en vous ! Vous et la Parole êtes Un. Appliquez-le ensuite à vos enfants. Appliquez-le à ceux que vous aimez, comme le fit Rahab. Elle applique le Signe à son père, à sa mère, à ses frères et à ses sœurs. Elle les réunit tous sous le Signe. Vous devez L’appliquer. Dites : « Seigneur, je viens chercher mon fils. Je viens chercher ma fille, Satan, je te la réclame, laisse-la tranquille ! Je viens la chercher. Je viens appliquer mon Signe ! » Le Saint-Esprit … « Oh, Esprit Saint Qui vis en moi, empare-toi de ma fille ! Je vais auprès d’elle maintenant, revêtu de cette onction ! Il m’exaucera !  Amen ! »

C’est ce qu’ils firent en Egypte. C’est ce qu’ils firent à Jéricho. Si vous voulez lire un autre passage, lisez Actes 19/31. Paul dit au geôlier : « Je suis le messager pour ce temps. Crois-moi ! Crois au Seigneur Jésus-Christ, et tu seras sauvé, toi et ta maison. » (Version Darby) Amenez-les tous sous le Signe !

Vous avez vu le Dieu du Ciel faire un miracle juste avant le jugement. Vous avez cru. Que puis-je faire ? Il a dit : « Lève-toi et sois baptisé ! » Paul le baptisa et lui dit : « Crois au Seigneur Jésus-Christ, et toi et toute ta maison serez sauvés. »

Croire à quoi ? Crois au Seigneur Jésus-Christ pour toute ta maison. Applique le Signe sur ta maison. Que feras-tu quand tu appliqueras le Signe sur ta maison ? Jette dehors toutes les ordures ! Toutes ces jupes trop courtes, tous ces shorts, les cartes, les cigarettes, télévision, etc., jette tout cela à la porte ! Tu as appliqué le Signe, n’est-ce pas ? Oui ! Alors, débarrasse-toi de tout cela ! Tous ces bals, ces « parties », ces danses, journaux vulgaires, toutes ces choses du monde, jette tout cela dehors ! Dis : « Nous allons nettoyer cette maison ! »

C’est ce que fit Jacob. Il dit à sa femme et tous les siens : « Lavez vos vêtements, et jetez dehors ces idoles ! » Amen !

Que fit Josué, avant de passer le Jourdain ? « Lavez-vos vêtements, n’allez pas vers votre femme, etc. … préparez-vous ! Car dans trois jours, nous allons traverser le Jourdain ! » Amen !

Ils se préparèrent. Ils appliquèrent le Signe. Amen ! C’est ce qu’il faut faire.

Préparez-vous ! Appliquez le Signe ! Croyez ! Purifiez-vous ! Que vos enfants, que votre famille, que tous ceux que vous aimez voient cela en vous. C’est vrai ! Cela aura de l’effet ! Oh, oui !

Appliquez le Signe dans la prière, avec respect, avec foi, appliquez-le avec amour. Vous savez que toutes ces choses vont arriver. Appliquez-le avec confiance, croyant qu’il agira.

Lorsque vous parlez à votre enfant, lorsque vous parlez à votre mari, lorsque vous parlez à votre femme, lorsque vous parlez à un être qui vous est cher, croyez que le Signe vous viendra en aide ; dites : « Seigneur, je les réclame. Ils sont à moi ! Je veux Te les apporter, Seigneur ! »

Appliquez le Signe. Créez cette atmosphère autour de vous, afin qu’ils en soient pénétrés. Oh, si vous avez reçu le Signe, vous créerez autour de vous un esprit de puissance, en sorte que les gens verront que vous êtes un Chrétien ! Vous leur parlerez avec amour. Ils croiront votre parole, tout ce que vous dites ; ils se fonderont sur ce que vous leur dites.

Appliquez le Signe ! Marchez avec Lui ! Réclamez toute votre famille ! Vous devez le faire, le faire maintenant ! C’est le temps du soir !

Il y a déjà longtemps que vous écoutez ce message. Maintenant, c’est le soir ! C’est le moment de le mettre en pratique ! Un de ces jours, la colère va frapper, et alors, il sera trop tard. Appliquez le Signe avec confiance !

Le Signe – Page 52-54

 

37) Conclusion : Prière du messager du Signe :

 

Seigneur, par Ta grâce, par ton secours, je te revendique quiconque écoute ce message. Je les revendique pour Dieu. Je Te prie, Seigneur, aussi bien pour ceux qui sont ici ce matin que pour ceux qui écouteront cette bande !

Et s’il y a une semence prédestinée, où qu’elle soit, qui entende la Parole pour ces derniers jours, alors Seigneur, puisse-t-elle venir maintenant, en toute humilité, et apporter sa nature au pied de la Croix, comme un témoignage de la grâce de Dieu qui l’a appelée. Et puissent-ils être remplis du Saint-Esprit, et puissent-ils, pendant le reste de leur séjour sur cette terre, manifester le Signe de la Vie que Jésus-Christ manifesta dans sa résurrection. Accorde-le nous, ô Seigneur !

… Puissent ces gens recevoir le Saint-Esprit, c’est là ma prière, et je Te la présente au nom de Jésus-Christ. Et que cela nous soit un Signe pour le restant de nos jours, comme Tu l’as promis qu’il en serait ainsi, et je sais qu’il en sera ainsi. Nous te le demandons au nom de Jésus-Christ. Amen !

Le Signe – Page 63-64

Portail Chrétien "Nouvelle Naissance"

"Où sera le corps, morts, Là s'assembleront les aigles." d'Apocalypse 10 : 7

Au jour où retentira la trompette du septième ange, tout le plan de Dieu s'accomplira, conformément à la Bonne Nouvelle qu'il a communiqué à ses serviteurs, les prophètes! "  d'Apocalypse 10 : 7. Ce sont des choses que l’œil n’a pas vues, que l’oreille n’a pas entendues, qui ne sont pas montées au cœur de l’homme. Mais Dieu les a révélées à ceux qui l’aiment. Voici la révélation,  LA PAROLE EST AVEC DIEU, VOTRE VIE EST AVEC DIEU