Témoignage de ma vie

Conversion

TEMOIGNAGE DE MA VIE


Chère Sœur A.,

Dans ma vie passée d'enfant puis d'adulte, j'ai toujours promené une insatisfaction totale de vivre dans ce monde. Cette insatisfaction a atteint son paroxysme une première fois en 1979 alors que j'avais 23 ans et effectuais mon service militaire. J'avais la réelle intention de mettre fin à ma vie inutile dans ce monde, lorsque j'ai eu la visite impromptue d'une amie que j’avais connue quelques années auparavant, et qui m'a déclaré avoir été poussée par le Seigneurpour me parler de sa vie changée depuis qu'elle L’avait rencontré. Elle voulait aussi que je fasse cette expérience. Mais sa simple présence dans mon état désespéré me faisait quand même beaucoup de bien. 


Elevé par des parents athées, j'ai esquissé un sourire peu convaincu à cette démarche sympathique, mais je reconnais que je “n’en menais pas large” à ce moment-là. Mais cette amie a tout de même prié pour moi longuement. Puis elle est partie, me laissant seul dans ma chambre. Elle n’avait pas sitôt tourné les talons que ma chambre fut inondée d'une Présence Surnaturelle, d'une Personne inconnue qui m'a jeté à terre durant longtemps dans des pleurs incessants. Je ne comprenais ni ce qui m'arrivait ni cette Présence impérieuse Surnaturelle, étant complètement étranger à ce genre de manifestation. Je ne comprenais pas cette Présence mais elle était là, restait et semblait, Elle, bel et bien en tous cas, me connaître. Cela a été ainsi le début de ma vie avec le Seigneur, de ma vie chrétienne et je suis parti parlant du Seigneur partout et avec tous, sans rien comprendre aux choses spirituelles, mais trop heureux de vouloir partager cette Présence que j’avais reçue et qui m’accompagnait dorénavant. 


Je ne vais pas te raconter en détail toutes ces années depuis, mais bien des années ont passé et j’avais tenté d’oublier le Seigneur, mettant le plus de choses possibles sur mon cœur pour L’oublier. Et je me suis rendu compte que je ne pouvais pas enlever le Seigneur de mon cœur. Il était toujours là, imperturbable, depuis toutes ces années. C’était au début de l’année 2015. J’ai donc alors, décidé de revenir à Lui, coûte que coûte, essayant d’être le plus sincère possible, compte tenu de ce que j’avais pu faire en étant retourné dans le monde depuis 1985 jusqu’à cette dernière année. 


Le reste, tu as pu le découvrir d’une certaine façon par mon retour parmi vous depuis mars 2015. J’ai travaillé d’arrache-pied pour retrouver mon Seigneur que j’avais perdu depuis toutes ces années, remettant ma vie en ordre du mieux que je pouvais, écoutant sa Divine Parole, mais ce chemin est étrange et difficile car la chair est notre ennemi et nous avons tellement l’habitude de nous appuyer sur elle pour vivre et agir et non sur le Seigneur, ce qui nous éloigne de Lui. Nous sommes responsables de cela et l’adversaireenprofite. Ne regardant ni à droite ni à gauche, j’ai continué et persévéré jusqu’à ce que je me sois réservé pour ces réunions spéciales du 30 et 31décembre à Annecy. Durant ces réunions, j’ai personnellement et intensément senti la douce Présence du Seigneur de façon permanente dans l’église durant les réunions, inondant mon cœur avec une Pure et Parfaite Parole prêchée. Cette Présence était une Personne. Et je me suis alors rendu compte que cette Personne... était... La même Personne qui m’avait visitée en 1979, exactement la même! Pas une autre!


Ainsi, pour moi ces deux morceaux de puzzle de ma vie se sont imbriqués parfaitement, scellant ainsi la précieuse Parole que je recevais dans mon cœur. Mon cœur s’est mis à battre à l’unisson de cette Parole, vivant littéralement DE et PAR cette Parole, dans des instants fabuleux de communion. La Parole a matérialisé la Présence du Seigneur pour moi durant ces réunions et j’ai compris à ce moment-là quel était mon destin à travers la Parole de notre Seigneur. La Pure Parole prêchée parmi nous est inestimable, elle est rendue vivante et elle nous vivifie. Elle nous ramène à notre vraie vie, celle que nous avions avec notre Seigneur avant la chute. C’est ce que j’ai ressenti véritablement dans ces moments précieux que je souhaite te faire partager. Et depuis, Chère Sœur A., je suis dans le combat chaque jour pour ne pas perdre ce que j’ai reçu, mais je sais que c’est dans mon cœur. 


Alors, je ne peux que VAINCRE... Notre esprit humain déchu est toujours là, essayant de mettre des embûches à notre communion avec le Seigneur, mais nous allons y arriver. On va se serrer les coudes, on va boucher les trous comme a dit le Frère Adam dans sa dernière prédication. Si tu m’as demandé de t’écrire et si tu as ce désir et cette soif de cette douce Présence du Seigneur qui nous scelle, si je puis me permettre et que tu ne l’as pas reçue, malgré tous tes efforts! Alors je veux te dire que cela est d’une très grande et réelle simplicité malgré les combats. Il n’y a rien de compliqué ni de difficile dans cela. Je serai si heureux que tu puisses recevoir simplement cela comme moi je l’ai reçu. Car tu sais comme moi que Dieu se cache et se révèle dans la simplicité. Il faut simplement renoncer à son esprit humain, le mettre de côté littéralement et avec violence. Le refuser. Lui marcher carrément dessus, l’immobiliser, le mettre à mort !


Et je sais combien nous avons l’habitude de nous servir de notre “précieux cerveau”. Nous avons tellement l’habitude de l’utiliser. C’est un objet rutilant, précieux et indispensable pour nous. On a tellement eu l’habitude de lui faire confiance et de nous en servir que nous ne savons pas nous en passer. Alors, le Seigneur ne peut pas agir pour nous dans ce cas-là... Mais cet esprit humain est complètement inutile avec notre Seigneur. Il est un obstacle important pour Lui et pour nous. Et notre libre-arbitre s’en sert prioritairement. Alors mets ton cerveau complètement inutile de côté avec autorité. Débarrasse-toi complètement de lui et tu verras le Seigneur s’engouffrer immédiatement dans ton âme pour y demeurer. C’est effet garanti... sur facture! Mais l’Eau de la Vie est gratuite ! Merci Seigneur ! Comment pourrait-on d’ailleurs jamais en payer le premier centime? Il n’y a rien à faire... qu’à la recevoir! Gloire à Dieu! Relâche-toi ! Relaxe-toi ! Dépose tous tes fardeaux  car le Seigneur les a tous portés ! Il est là, notre merveilleux Seigneur et Epoux ! Christ en vous, Christ en vous, Christ en vous, Christ en vous, Christ en vous, Christ en vous, Christ en vous, Christen vous, Christ en vous, Christ en vous!


Shalom.

Frère P. C.

© 2020 Portail chrétien Nouvelle Naissance.

Tous droits réservés. Association Nouvelle Naissance déclarée à la sous préfecture Aix en Provence - 13 - Bouches du Rhône - FRANCE