Les Grandes prières efficaces

La prière fervente du juste a une grande efficacité

Annotation 2020-09-08 092659.jpg
Image-empty-state.png

Les grandes prières ne sont pas de longues prières, ni des prières avec de belles phrases, ce ne sont pas non plus des prières faites avec une forte voix ou avec des gestes spectaculaires. Une grande prière, c’est une prière efficace qui obtient une grande faveur de la part du Père Céleste. La prière fervente du juste a une grande efficacité. Jacques 5 : 16

Quelqu’un a dit : la prière change les choses. J’ajouterai que la prière d’un seul intercesseur peut changer de grandes choses. Du temps d’Ezéchiel, Dieu voit un pays en pleine corruption et en plein marasme moral et spirituel, et Il affirme que la prière d’une personne pourra sauver tout un pays : Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais je n’en trouve pas. Ezéchiel 22 : 30. Avec les prières d’un seul homme, tout un pays et un peuple aurait été épargné de la destruction.

La prière a tellement d’efficacité que le Diable le sait bien et il fera tout pour nous empêcher de prier comme Dieu le veut. La prière peut être très variée dans la forme, mais la vraie grande prière est tellement efficace.


La prière d’une femme stérile

Le mot Samuel veut dire : l’Eternel a exaucé. Anne, sa mère, était une femme stérile, elle aurait tant souhaité avoir un enfant, elle était frappée de stérilité mais par sa prière, elle a pu donner naissance à un grand homme de Dieu, Samuel. L’Ecriture précise comment elle a prié : Anne parlait dans son cœur et ne faisait que remuer ses lèvres, mais on n’entendait pas sa voix. 1 Samuel 1 : 13.  Le souverain sacrificateur qui la regardait pensait qu’elle était ivre ! Et pourtant, suite à cette prière, naîtra l’enfant Samuel qui porte bien son nom, car Dieu l’avait exaucé. Voici une grande prière… nous en connaissons le glorieux résultat mais nous ne connaissons pas un mot de cette grande prière.


- Nous savons que Anne était une femme fidèle à Dieu, elle ne manquait aucun rassemblement de son peuple, elle montait fidèlement à la maison de l’Eternel pour se prosterner, pour adorer son Dieu.

- Sa prière était persévérante, elle durait déjà depuis des années… elle voulait vraiment cet exaucement et elle pourra dire après la naissance : C’était pour cet enfant que je priais et l’Eternel a exaucé la prière que je lui adressais. 1 Samuel 1 : 27

- C’était une femme qui portait une grande et longue souffrance. Nous voyons au travers des Ecritures que beaucoup de grandes prières sont souvent exaucées après une longue souffrance.

- La grande prière demande du temps dans un siècle où nous sommes si pressés. Anne a su prendre du temps : comme elle restait longtemps en prière devant l’Eternel…1 Samuel 2 : 12 Certains aujourd’hui ont si peu de temps qu’ils ne se déplacent même pas pour la prière, mais ils font parvenir une requête afin que d’autres prient pour eux… soyons sérieux, car prier est sérieux et demande du temps.

- La grande prière demande de l’humilité : le souverain sacrificateur se moque de Anne, croyant qu’elle est ivre. Quelle méprise insultante pour une femme qui souffre, mais Anne ne se fâche pas, elle accepte avec grande humilité et explique avec sincérité son problème à cet homme.

- La grande prière se traduit par un acte de foi : quand Anne entend l’exhortation du souverain sacrificateur, elle croit et manifeste de suite sa foi, elle cesse de jeûner et son visage ne fut plus le même. 1 Samuel 1 : 18. Il y a un temps pour prier et un temps pour recevoir par la foi l’exaucement.

- La grande prière a pour but de glorifier le Seigneur par un grand exaucement. Anne a consacré cet enfant à Dieu. Dieu connaît nos intentions et Il sait si l’objectif de notre prière est de glorifier Dieu par l’exaucement.


L’intercession de notre père dans la foi

Abraham apprend le péché énorme de Sodome et la colère de Dieu contre ses habitants. Il fera une prière remarquable d’audace. Jésus a dit : ce sont les violents qui s’emparent du royaume de Dieu.

La première chose que fait Abraham : Mais Abraham se tint encore en présence de l’Eternel. Genèse 21 : 22 Tout son être est attentif à la pensée de Dieu. Il est bon de se tenir devant Dieu pour être attentif à ce que pense Dieu de nos besoins ou de la situation où nous nous trouvons.

La seconde chose qu’il a faite : Abraham s’approcha et dit… Genèse 21 : 23 Quand on s’approche de quelque chose, on s’éloigne d’une autre chose. Et là, tout près de Dieu, dans son intimité, il a reçu la pensée de Dieu et il a prier selon le cœur de Dieu. Quelle grande prière !

La grande prière d’Abraham fut pour le salut des grands pécheurs de Sodome : S’il y a 50 justes dans la ville feras-tu aussi périr le juste avec le méchant ?... et Dieu lui répond de suite : Si je trouve 50 justes, je pardonnerai à toute la ville à cause d’eux. Genèse 18 : 24 & 26

Un exaucement de prière doit nous encourager à demander plus encore. Et la prière d’Abraham devient une vraie plaidoirie que l’Eternel écoute avec attention et qu’il exauce. Pourquoi ? Abraham prie pour le salut des grands pécheurs.


Notez la hardiesse qui va aller en s’accentuant : de 50, il passe à 45, puis à 40… il descend de 5 à chaque prière et ça marche ! Alors il va descendre de 10… il descend à 30, puis à 20, puis à 10… et à chaque fois, Dieu lui répond favorablement à chacune de ses six prières !

Que nos exaucements du passé nous encouragent à demander encore plus. La prière pour le salut des pécheurs attire l’attention et la faveur de Dieu. Osez demander le salut des pécheurs, même des plus grands pécheurs ! Cela fait partie des grandes prières devant Dieu.


La prière d’un homme de la même nature que nous

Devant de grands exaucements miraculeux, l’Ecriture tient à préciser pour nous encourager dans la prière, que Dieu a exaucé des hommes tels que nous. Elie était un homme de la même nature que nous : il pria avec instance… Jacques 5 : 17.  Dieu semble nous dire clairement qu’Il est prêt à exaucer la prière d’êtres humains tels que nous, si nous savons prier comme Elie.

Il n’avait pas plu depuis trois ans en Israël et suite à la prière d’Elie, la pluie va tomber.


Tout d’abord, la grande prière s’appuie toujours sur une promesse de Dieu. Elie avait cette promesse : Va présente-toi devant Achab, et je ferai tomber de la pluie sur la face du sol. 1 Rois 18 : 1 Cela nous incite à lire la Paroleet à trouver les promesses adaptées aux besoins.

Devant le besoin, le roi Achab agit de manière païenne : Achab monta pour manger et pour boire mais Elie s’isole et s’élève vers Dieu : Mais Elie monta au sommet du Mont Carmel 1 Rois 18 : 42 La prière demande un isolement, Jésus demande de fermer la porte de la chambre quand on prie. La prière demande la concentration de tout notre être.


Certains prétendent que si nous avons vraiment la foi, il nous suffit de prier une seule fois ! Quelle erreur ! Elie avait une grande foi qui l’a encouragé à persévérer dans sa prière bien qu’il avait la promesse. Il pria avec intensité à sept reprises. Et à chaque prière, il s’attendait effectivement à la réponse de Dieu. Après sa première prière, il s’attend à voir l’exaucement, et vite, il manifeste sa foi et il envoie son serviteur scruter la mer pour voir arriver les nuages. Rien à l’horizon, il recommence la prière et il envoie à nouveau son serviteur… A chaque prière, il attend la réponse… elle ne vient pas, alors il garde la foi, et il recommence. A la septième fois, le serviteur dit : Voici un petit nuage qui s’élève de la mer, comme la paume de la main… 1 Rois 18 : 44.  Non, Elie n’est pas déçu mais il sait bien que quand Dieu commence quelque chose, Il continue et Il l’achève… et bientôt ce fut une abondante pluie.

La grande prière nous fait persévérer envers et contre tout, quand il n’y a pas d’espoir. Mais dès que Dieu commence à agir, ne soyez pas déçu des petits commencements. Elie a été vivement encouragé à la vue de ce petit nuage… il connaissait Son Dieu et il savait fort bien que ce petit nuage serait suivi de gros nuages et d’une grosse pluie.


La grande prière d’Elie a été fondée sur une parole de Dieu, et c’est la parole qui a encouragé Elie à s’isoler en haut du Carmel, à persévérer envers et contre toute apparence. Nourrissez votre foi de la Parole de Dieu. Surtout, ne soyez pas déçu par une petite bénédiction, c’est un commencement ! Gardez la foi, continuez à montrer l’attente de la bénédiction, la suite viendra et l’exaucement sera glorieux.

Rédaction NN

Annotation 2020-09-08 084219.jpg
Annotation 2020-09-08 090146.jpg
Annotation 2020-09-08 103725.jpg
Annotation 2020-09-08 092659.jpg
Annotation 2020-09-08 110145.jpg
Annotation 2020-09-08 085204.jpg